Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Rise and Fall of the third Reich (ex Das Reich)

What if ?

Et si le Reich avait gagné la bataille d’Angleterre ? Et si le Me262 avait été mis au point dès 1943 ? Et si la flotte française de Toulon était intégralement tombée aux mains des allemands ? Et si tout simplement le Reich avait beaucoup mieux coordonné politique, stratégie et industrie ?

Quel serait le visage de l’Europe aujourd’hui ?

Je ne vous donnerai pas la réponse car «RFTR» ne vous propose pas de réécrire l’histoire de façon alternative mais de prendre les commandes (de 2 à 6 joueurs ) de la destinée du 3e Reich. Vivez la seconde guerre mondiale dans son ensemble... du coté allemand.

Elle débute dès septembre 1939 lorsque le Reich envahit la Pologne. Mais à partir de ce moment, personne ne pourra prédire si la capitulation interviendra bien en avril 1945... Tout dépendra de vos qualités de stratège et de la bonne synchronisation de vos actions en équipe. Le Reich peut s’effondrer avant... ou après la date fatidique faisant de la défaite de l’allemagne votre victoire de joueurs.

Si l'Allemagne capitule avant avril 1945, tout le monde à perdu ! A l'inverse, un seul des participants remportera la victoire finale en ayant accumulé les croix de guerre gagnées au combat ou distribuées par le chancelier lui même. Un jeu complexe d'influence politique, de logistique industrielle, économique et militaire.

Rise an Fall of the third Reich ne fait en aucun cas l'apologie de l’Allemagne nazie et aucune trace d’idéologie n’y figure. C’est un jeu historique fidèle dans sa chronologie, dans les terrains d’opération et dans les évènements des 5 années de la guerre.

Illustrations de la boite empruntées au site http://www.nicolastrudgian.com/

Le Kriegsmarine au début du jeu. Ok, nous sommes en 1939 et les puristes me diront que le Tirpitz n'était pas encore en service... Exact. En 39, il était terminé mais pas encore armé. Cette mise en place ainsi que les mécanismes de jeu entraînent parfois des distortions entre la vrai simulation et le jeu lui même. Pour le reste, tout est conforme.

Le Kriegsmarine au début du jeu. Ok, nous sommes en 1939 et les puristes me diront que le Tirpitz n'était pas encore en service... Exact. En 39, il était terminé mais pas encore armé. Cette mise en place ainsi que les mécanismes de jeu entraînent parfois des distortions entre la vrai simulation et le jeu lui même. Pour le reste, tout est conforme.

Idem pour la Luftwafe... Les chiffres du bas sont les vrais effectifs en septembre 39. Le chiffres apres le X (exemple dispo X3) représentent le nb de pions correspondants à placer sur la carte de jeu. Un pion est donc égal à 100 avions contrairement aux pions de la Kriegsmarine.

Idem pour la Luftwafe... Les chiffres du bas sont les vrais effectifs en septembre 39. Le chiffres apres le X (exemple dispo X3) représentent le nb de pions correspondants à placer sur la carte de jeu. Un pion est donc égal à 100 avions contrairement aux pions de la Kriegsmarine.

N'imaginez pas que dès le début du jeu, vous allez envahir vos voisins avec des divisions de tigres, des panthers, appuyés par des Me262... Le fleuron de l'armée allemande n'est pas encore disponible et il faudra développer la technologie et mettre au point les prototypes avant de lancer les fabrications en série... Idem pour les V1 et les V2. Si le chancelier est à fond dans les armes de représailles, alors peut être pourrez vous les lancer avant l'heure. Les dates figurant sur le tableau des technologies sont les vrais dates de mise en service des armements. A vous de jouer pour que l'Allemagne se dote d'unités ultra modernes en avance sur le calendrier de la guerre... Mais ce sera forcément au détriment d'autres actions stratégiques.

N'imaginez pas que dès le début du jeu, vous allez envahir vos voisins avec des divisions de tigres, des panthers, appuyés par des Me262... Le fleuron de l'armée allemande n'est pas encore disponible et il faudra développer la technologie et mettre au point les prototypes avant de lancer les fabrications en série... Idem pour les V1 et les V2. Si le chancelier est à fond dans les armes de représailles, alors peut être pourrez vous les lancer avant l'heure. Les dates figurant sur le tableau des technologies sont les vrais dates de mise en service des armements. A vous de jouer pour que l'Allemagne se dote d'unités ultra modernes en avance sur le calendrier de la guerre... Mais ce sera forcément au détriment d'autres actions stratégiques.

La carte des terrains d'opérations. C'est là que tout se passe au niveau stratégique. La victoire (enfin, la défaite retardée) se gagnera ici. Tout dépendra de votre génie logistique, de vos investissements industriels, de la capacité de production du Reich en terme de carburant... de la bonne synchronisation entre les 3 armes et des priorités fixées par le chancelier... tout un programme.

La carte des terrains d'opérations. C'est là que tout se passe au niveau stratégique. La victoire (enfin, la défaite retardée) se gagnera ici. Tout dépendra de votre génie logistique, de vos investissements industriels, de la capacité de production du Reich en terme de carburant... de la bonne synchronisation entre les 3 armes et des priorités fixées par le chancelier... tout un programme.

Le Reich, Cette carte permet de visualiser les capacités industrielles du pays. Usine de production de matériel, fabrication du carburant synthétique... Cette carte ne sera pas le terrain d'opérations avant 1943 avec la mise en place de l'opération "pointblank" destinée à détruire l'infrastructure industrielle du reich par pilonnage à coup de quadrimoteurs. De jour par l'USAF, de nuit par la RAF... Cette second phase contribuera à rendre la position du Reich de plus en plus intenable... Le patron de la luftwafe va s'arracher les cheveux !

Le Reich, Cette carte permet de visualiser les capacités industrielles du pays. Usine de production de matériel, fabrication du carburant synthétique... Cette carte ne sera pas le terrain d'opérations avant 1943 avec la mise en place de l'opération "pointblank" destinée à détruire l'infrastructure industrielle du reich par pilonnage à coup de quadrimoteurs. De jour par l'USAF, de nuit par la RAF... Cette second phase contribuera à rendre la position du Reich de plus en plus intenable... Le patron de la luftwafe va s'arracher les cheveux !

Quelques cartes d'évènements à résoudre. Elles présentent la date de l'évènement, son descriptif ainsi que, selon le type de carte, l'effectif militaire minimum à mettre en place, le terrain d'opération (lettre bleue), les pertes potentielles à prévoir, l'impact sur le calendrier en fonction du résultat obtenu par le Reich pour résoudre l'évènement, d'éventuelles récompenses... Certaines cartes présentent un pictogramme "front permanent". Ces cartes ne sont pas défaussées une fois résolue, mais doivent être résolues à chaque tour. Ainsi, le front permanent "Guerre du désert" ou voient s'affronter les forces de Rommel à celle de Montgomery puis Patton est une carte dont les combats se résolvent à chaque tour jusqu'à ce que la carte "fin d'un front permanent" arrive en jeu... c'est ce qui arrive lorsque les armées de Rommel sont chassées d'Afrique.

Quelques cartes d'évènements à résoudre. Elles présentent la date de l'évènement, son descriptif ainsi que, selon le type de carte, l'effectif militaire minimum à mettre en place, le terrain d'opération (lettre bleue), les pertes potentielles à prévoir, l'impact sur le calendrier en fonction du résultat obtenu par le Reich pour résoudre l'évènement, d'éventuelles récompenses... Certaines cartes présentent un pictogramme "front permanent". Ces cartes ne sont pas défaussées une fois résolue, mais doivent être résolues à chaque tour. Ainsi, le front permanent "Guerre du désert" ou voient s'affronter les forces de Rommel à celle de Montgomery puis Patton est une carte dont les combats se résolvent à chaque tour jusqu'à ce que la carte "fin d'un front permanent" arrive en jeu... c'est ce qui arrive lorsque les armées de Rommel sont chassées d'Afrique.

Au revoir "DAS REICH", bonjour "RISE AND FALL OF THE THIRD REICH"

Présenté au monde de l'édition, ce jeu interpelle, mais dérange de part son thème trop axé sur l'Allemagne nazie.

Et pourtant, ce n'est qu'un jeu historique comme les autres. L'objectif n'étant pas de valoriser l'Allemagne du 3e Reich.

D'un autre coté, j'ai certes été un peu provocateur avec un nom mal choisi au départ (Das Reich) ...

"Das Reich", n'est vraiment pas de bon goût je l'admets. Pour ceux qui l'ignorent, Das Reich a été utilisé à trois reprises : C'est le nom d'une division SS qui a commis le massacre du village d'Oradour Sur Glane en 1944, c'est également le nom du journal officiel publié par Goebbels, et c'est enfin le nom d'une BD sur une histoire alternative de la seconde guerre mondial où le Reich gagne la bataille d'Angleterre (entre autre). Ce ne sera donc plus le nom de mon jeu surtout du fait de ses deux premières utilisations... Le nouveau nom étant beaucoup plus parlant et fidèle à l'esprit du jeu.

Aussi, je vais prochainement retravailler sur le jeu, même s'il est abouti, à commencer par le nom du jeu qui va devenir :

Rise and Fall of the Third Reich (RFTR)

Quoi qu'il arrive dans ce jeu, l'Allemagne perd la guerre (plus ou moins tard) avec des premières années de la guerre émaillées de succès, d'où ce nouveau nom plus... adapté ;)

Et comme on a pu me le demander, non, il n'y a aucune allusion dans ce jeu à l'idéologie ni à la "solution finale"... Avec l'un de mes grand-pères qui a fini ses jours à Buchenwald, pas question de créer un jeu pour redorer le blason du 3e Reich mais pour offrir un challenge intéressant aux joueurs fascinés par cette période sombre de l'histoire. Ce qui est paradoxal dans ce jeu, c'est que son aspect semi coopératif en fait un jeu animé et drôle...

Après, comme le soulignait notre cher disparu Pierre Desproges, "dans la vie, on peut rire de n'importe quoi, mais pas avec n'importe qui" ;)

Tag(s) : #MES JEUX, #WARGAME, #WWII, #COOPERATIF, #HISTORIQUE
Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe: